france4.fr

Une nomination qui dérange

Alors que le monde est sous le choc après la condamnation à mort du jeune saoudien Ali Al Nimr, l’annonce de la récente nomination de l’ambassadeur saoudien à la présidence du panel consultatif des Droits de l’Homme fait tâche. Sarah Constantin est allé interpeller ce dernier à l’ONU pour l’Autre JT.

Vidéos

Publicité